Fonctionnement

Vidéos

Reprise du travail - médiathèques

De : SYNDICAT CGT
Envoyé : vendredi 22 mai 2020 10:19
À : VILLIERS Celine
Cc : MARCUZZI Anna
Objet : RE: reprise du travail - médiathèques

Nous prenons note de votre réponse.

Toutefois, les agent-e-s de la médiathèque Malraux sont déjà depuis plusieurs jours dans un lieu confiné, clos et dont on ne sait toujours pas si l'air y est sain ou non.

Vous comprendrez que pour nous, il s'agit de la santé des personnels et celle-ci ne devrait pas souffrir de délai d'organisation au niveau de notre administration.

C'est pourquoi nous réitérons nos demandes
-une garantie que la qualité de l'air y est saine
-la garantie que TOUS les moyens de protection sont fournis et en adéquation avec le risque de contamination encouru.

Cordialement,
Karim HADI

CGT Territoriaux de Strasbourg - Eurométropole

Plus que jamais le 1er Mai

Alors que le monde entier fait face à la pandémie, ce premier mai sera plus que jamais la journée internationale de luttes des travailleuses et travailleurs.

Depuis le début de la crise sanitaire, des millions de personnes sont confinées. De nombreux pays vivent grâce aux oublié-es, aux invisibles de nos sociétés, qui continuent à travailler, le plus souvent au risque de leur propre vie.

Évidemment ce sont d’abord l'ensemble des personnels de santé qui n’ont pas comptées leurs heures, leur dévouement. Ensuite il y a tous les salarié-es, souvent des femmes, du commerce, de l'agro-alimentaire, du paramédical du social, du nettoiement…, ainsi que tous-tes ces agent-es de la fonction publique qui ont continué d’assurer leurs missions de service publics, et plus largement ceux et celles qui travaillent au service de la population.

PRA - questions et revendications de la CGT EMS

De : SYNDICAT CGT
Envoyé : mercredi 29 avril 2020 12:00
À : RIES Roland; HERRMANN Robert

Objet : PRA - questions et revendications de la CGT EMS

Messieurs le Maire et le Président,

Bonjour,

Depuis le début de la crise sanitaire, nous n’avons eu de cesse de demander tous les moyens de protection nécessaires au bon fonctionnement du PCA. Mais nous sommes à la veille d’une reprise et beaucoup d’inquiétudes nous sont transmises par les agent-e-s à la veille du 11 mai. Nous attendons de nos employeurs, responsables de la santé physique et morale des agent.e.s, de prendre dès à présent des engagements auprès du personnel de la ville et de l’Eurométropole.

Voici à ce jour, les questions et les revendications de la CGT EMS :

Mise au point - CHSCT extraordinaire du 16 avril 2020

De : SYNDICAT CGT

Envoyé : mardi 21 avril 2020 11:46

À : FONTANEL Alain; LAPLANE Pierre; FORESTI Serge; VILLIERS Celine; STEPHAN Ginette

Objet : TR: Compte rendu du CHSCT extraordinaire du 16 avril 2020

Bonjour,

Nous avons bien réceptionné le compte rendu du CHSCT. Nous vous en remercions.

Nous sommes toutefois surpris de ne pas voir citée la CGT dans ses interventions.

Il se peut que la CGT ait été absente ou que même présente, son ou sa représentant-e soit restée muet-te lors de cette réunion, ce qui, vous l'avouerez serait surprenant pour nous et rassurant pour vous....

Toutefois, cet oubli, ou ce manque d'objectivité et de transparence, pourrait laisser croire aux agent-e-s que notre syndicat n'est pas présent au cours de cette période délicate, ce qui est faux et n'est pas acceptable.

C'est pourquoi, et pour être totalement transparent envers les agent-e-s et le reste de l'administration, merci de bien vouloir procéder aux compléments nécessaires et veiller à ce que cette situation malheureuse ne se reproduise plus.

Cordialement, Karim HADI

Selon Eric SENET, 5000 agent-e-s sont "sans activité" à l'EMS!!!

C'est en tout cas, ce qu'il sous-entend à l'appui de son idée d'accueillir les enfants dans les restaurants et autres brasseries qui ne sont pas encore autorisés à ouvrir. Il faudrait qu'il relise les compte-rendus des Comités Techniques et des CHSCT.....les 4/5 des agent-e-s travaillent depuis le 17 mars, entre les 1ere lignes, les 2eme lignes et celles et ceux qui télétravaillent sur leur missions comme avant! Mais bon, il est toujours bon de dire, pour un membre LR, que sur 6500 fonctionnaires, 5000 n'ont rien foutu depuis 6 semaines !!!!

Et comme d'habitude, notre Maire et notre Président sont absents de toute réponse à ses propos.....

Enfin, il s'est fendu de la sacro-saint phrase de l'ultra-libéral : un-e salarié-e-s COUTE en moyenne 3000€ par mois !!!! à qui? à lui, chef d'entreprise? Mais si il ou elle COUTE, pourquoi les embaucher???? Et, en cette période compliquée...un éboueur lui a "couté" combien??? un balayeur, un policier municipal??? un agent des cimetières ? une agente d'entretien ? une ATSEM ? un médecin du travail? etc...

LA CRISE VIENT DE DEMONTRER QUELQUE CHOSE D'ENORME QU'ILS NE VEULENT PAS QU'ON COMPRENNE : SI LES SALARIE-E-S NE TRAVAILLENT PAS......LUI ET SES COPAINS ET COPINES NE GAGNENT RIEN ET MANIFESTEMENT CELA LES INQUIETE TERRIBLEMENT PLUS QUE NOUS!!!!