Fonctionnement

Vidéos

Projet déontologie - Comité Technique du 12 mars

On nous a présenté le dispositif de protection des « lanceurs d’alerte » et le code de déontologie. Pour nous, la protection se justifie et garantit la sécurisation de l’agent témoin d’agissements qui posent question, et qui le signale. Concernant le code, la CGT est plus réservée, étant donné qu’il existe déjà un corpus juridique précisant les règles déontologiques. Toutefois, pour nous, ce projet doit permettre à la collectivité d’organiser la formation continue des agent-e-s dans ce domaine car, avec le temps, certain-e-s oublient, sans penser à mal, ce que sont nos obligations. Enfin, cet outil permet aussi aux cadres d’êtres un support et un soutien pour les agent-e-s confronté-e-s à un doute. La CGT a voté POUR.

Projet Direction des solidarités - Comité Technique du 12 mars

Le projet se met en place à effectif constant. La CGT a réinsisté sur la maitrise de la charge de travail, notamment des encadrant-e-s qui voient leurs missions évoluer avec le mouvement de certaines activités. La CGT a voté POUR.

Report du colloque du 26 mars

L’accélération de l’actualité, et les perspectives de luttes qui se dessinent de manière de plus en plus précise et pressante, obligent la CGT EMS à reporter à une date ultérieure (à définir) son colloque prévu initialement le 26 mars.

En effet des mobilisations se profilent d’ores et déjà concernant ; la réforme des retraites, la réforme de la fonction publique, les annonces inquiétantes du gouvernement suite au « débat » national.

RIFSEEP, on attend…

Lundi 11 mars avait lieu la 2ème réunion dite de négociation sur le RIFSEEP.  A l’appui, un document très technique, où l’on a des éléments de critérisations des fonctions pour ce futur régime indemnitaire. Notre positionnement a été rappelé une nouvelle fois (ils mettent du temps à comprendre semble-t-il…)

Médiathèques : de nouveaux horaires d’ouverture

 Mardi 12 mars a eu lieu la réunion intersyndicale de présentation des futurs horaires d’ouverture des médiathèques. Elles sont dorénavant classées sous 3 rubriques : la médiathèque tête de réseau (Malraux), les médiathèques structurantes (Olympes de Gouges, Lingolsheim et Illkirch) et les médiathèques de quartier (toutes les autres…).