Fonctionnement

Vidéos

Stationnement

Courrier envoyé par la CGT à M. le Maire le 12/4/2019

« Nous avons, comme vous, pris connaissance du courrier des lecteurs des DNA du 26 mars où un usager du stationnement relatait un incident qu’il a qualifié d'effet "angle mort".

Comme souvent, que ce soit la Ville, l’Eurométropole ou la CTS, personne ne répond suite à une interpellation dans cette rubrique des DNA.

Nous pensons que ce comportement a un effet désastreux pour les élus mais aussi pour nos administrations respectives.

Après l'information selon laquelle les nouvelles dispositions pour la gestion du Stationnement à Strasbourg aboutissent à une baisse des recettes pour la Ville, on s'aperçoit, en plus, que la verbalisation se fait à tout va.

En effet, alors que l’usager est en train de payer en bout de rue, l'automatisation des contrôles fait que le temps de payer, la personne est susceptible d'être verbalisée !

On peut dire que ceci est un vrai scandale !

C’est le fruit de la décision (non obligatoire) prise par l’exécutif de déléguer à une société privée (Streeteo) la gestion des places de stationnement. Cela a permis a eu pour conséquence de supprimer plusieurs dizaines de postes d'Agent-e-s de Surveillance de la Voie Publique.

Aujourd’hui on peut en conclure que, dans le domaine en question, "l'humain" avait du discernement, ce que ne peut pas avoir la machine.

La déshumanisation du service public et du lien à l'usager a aussi ce prix-là !

Ces multiples conséquences, finalement négatives, de la décision prise nous font demander le retour à une gestion purement publique du stationnement dans notre ville et avec des agents publics assermentés et dotés du discernement nécessaire pour éviter le matraquage injuste des usagers. »