Fonctionnement

Vidéos

Musées: Sécurité des caissières

Le 18 mai dernier, la CGT était intervenue auprès de la Direction des Musées pour s'inquiéter de la note du 11 mai, à l'attention des caissières et qui prévoit qu'elles seront

désormais amenées à demander aux visiteurs d'ouvrir leurs sacs et bagages avant toute entrée dans les musées.
Pour nous, cette note posait plusieurs questions :
Sur quelle base ces agents seraient habilités à regarder dans un sac ou dans un bagage (domaine privé)? De même, si un visiteur refuse, sur quelle base l'agent de caisse pourra s'opposer à son entrée dans les musées si cette personne s'est régulièrement acquittée de son ticket d'entrée ?
La réponse nous est parvenue...5 mois plus tard malgré 3 rappels...la voici en intégral: " Les dispositions relatives à la sécurité dans les musées ont été décrites dans un règlement de visite des musées qui sera approuvé par le conseil municipal prochainement, doublé d’un arrêté de police du maire.
Si toutefois un visiteur ne souhaite pas ouvrir son sac, il peut le déposer dans un casier/vestiaire. Si un visiteur se montre particulièrement réfractaire ou inquiétant, les caissières savent qu’elles doivent appeler le responsable sureté des biens et sécurité des personnes ou le conservateur du musée. En cas d’urgence, elles peuvent aussi appeler la police. Ces consignes sont rappelées régulièrement par le responsable sécurité"
Bien plus que "les visiteurs réfractaires ou inquiétants" la CGT craignait une réponse aussi vide de sens que celle là !