Fonctionnement

Vidéos

En direct du CHSCT

- Le rapport sur la santé, la sécurité et les conditions de travail : La collectivité se doit de soumettre annuellement ce rapport au CHSCT: figurez vous que l’Eurométropole n’est pas capable de présenter ce document avec un historique pour chaque rubrique de façon à le rendre exploitable ! Un chiffre sans historique ne veut pourtant pas dire grand-chose. Plus grave encore, une grande collectivité comme la notre n’a toujours pas de plan de prévention des risques liés au travail alors que celui-ci est obligatoire. A se demander si la santé des agents fait partie des préoccupations de la collectivité. Les chiffres nous sont présentés sans analyse qualificative et l’on finit par nous dire « que les éboueurs la cause du plus grand nombre de maladie professionnelle » et ce sans parler de la pénibilité et de leurs conditions de travail. Il y a là un véritable déni des responsabilités de la collectivité.

- Rapport technique sur la médecine professionnelle et préventive : le service de la médecine préventive fonctionne en mode dégradée depuis des années… et la collectivité invoque des difficultés de recrutement. Elle semble ignorer qu’en la matière l’employeur a une obligation de résultat et pas de moyen. Des agents sont privés de leur visite systématique et la collectivité ne respecte pas la législation en vigueur. L’on peut légitimement se dire que de ce fait, certaines pathologies ne sont pas détectées et que des agents sont en danger. Pire il n’est même pas possible d’obtenir les chiffres des visites systématiques pour les agents qui exercent un métier difficile. Dans le rapport figure, pour les effectif soumis à surveillance particulière « les données de notre logiciel ne nous permettent pas de renseigner cette rubrique ». Que dire de l’indigence de l’Eurométropole quand il s’agit de la santé des agents…

- Travail par grand froid : le CHSCT a examiné une note, intéressante dans sa rédaction, mais quand on prend des exemples précis, d’agents sur le terrain les choses se gâtent. Même pour un problème posé il y a un an, le problème de la chaleur ou du froid pour les déchetteries mobiles, l’administration n’a toujours pas de solutions. Comme si la responsabilité de l’encadrement supérieur s’arrêter à la  publication d’une note de service. Le reste les services n’ont qu’a se débrouiller.

- Acquisition des locaux d’AXA, proche du centre administratif. Accord de principe de la CGT sur ce projet mais en demandant un autre passage en CHSCT quand il sera concrètement question du déménagement des agents, car nous avons le souci des conditions de travail réel.